Accueil Communication Sorties et visites Visites

Après Lindre-Haute, Zommange et Guermange en mars dernier, cette 2e sortie  (consacrée au patrimoine historique et naturel des villages à l’entour du grand étang de Lindre) a permis de découvrir Lindre-Basse, Tarquimpol et Assenoncourt. 

Sous la conduite de Roger Richard, président de l’association, le groupe s’est d’abord intéressé aux origines de Dieuze, point de rendez-vous de la sortie.

A Lindre-Basse, le maire Rémi Hamant, a accueilli les participants et présenté le Domaine de Lindre riche d’une biodiversité exceptionnelle.

Le circuit « de rives en rêves » du Bois des Auspaires a permis de mieux appréhender la forme particulière du grand étang et de ses cornées. Le site est classé mondialement (Ramsar : zones humides) et c’est le siège du plus grand centre piscicole naturel de France.

Sur la presqu'île de Tarquimpol, on a pu voir des vestiges de l’antique cité gallo-romaine de Decempagi (à mi-chemin sur la voie romaine entre Metz et Sarrebourg).

A la Maison du Pays des Etangs, Freddy Lotz a évoqué avec passion la richesse ornithologique des lieux.

A Alteville, David Barthélemy, par ailleurs maire du village, a présenté le château (ou plutôt les deux châteaux : médiéval et classique).

Quant à Assenoncourt, village typiquement lorrain, la qualité du mobilier (stalles de Dominique Labroise XVIIIe siècle) de l’église a surpris les visiteurs.

Une après-midi trop courte pour un programme aussi riche !

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 

En ce début de printemps, les Amis du Saulnois ont décidé de mettre l’accent sur le patrimoine naturel et historique des villages à l’entour de l’étang de Lindre. La sortie de mars a permis de découvrir trois premiers villages :

  • Lindre-Haute où M. Dinquer, très attaché à l’entretien de l’église, attendait les visiteurs. Le petit sanctuaire local est un véritable bijou du patrimoine rural trop souvent méconnu : statue et reliquaires de Saint-Gibrien, chapiteau gallo-romain faisant office d’autel, chœur du Moyen-âge avec oculus et piscine liturgique … Roger Richard a retracé la vie et la légende du saint dont une rue porte le nom. Le 10 mai prochain, la paroisse fera revivre le traditionnel pèlerinage à la fontaine de Saint-Gibrien !
  • A Zommange, c’est le maire, M. Gaillot, qui a accueilli le groupe lequel est d’abord allé au cimetière où reposent plusieurs chasseurs alpins « provençaux » tués le 20 août 1914 lors des combats à l’Est de Dieuze dans le cadre de la bataille de Morhange. Tout le monde s’est ensuite rendu sur la digue de l’étang local, « le plus grands des petits étangs » du Domaine de Lindre. Serti dans un cadre naturel privilégié (roselières, prairies et forêts), il présente une biodiversité des plus riches !
  • Dernière étape : Guermange ! Ce village présente de nombreux centres d’intérêt à commencer par les vestiges de l’ancien château (situé en bordure d’une cornée du grand étang de Lindre) et une église aux peintures murales tout à fait exceptionnelles.

La prochaine sortie des Amis du saulnois sera consacrée aux trois autres communes en bordure d’étang : Lindre-Basse, Tarquimpol et Assenoncourt.

Elle aura lieu le samedi 18 avril !

"Get the Flash Player" "to see this gallery."
 

Pour leur dernière animation de l’année, le soleil a accompagné les marcheurs de l’association au cours de leur rando-nature sur le thème de la géologie et des paysages de la vallée de la Seille.

Empruntant les circuits balisés par « Chemins faisant » de Moyenvic, les géologues amateurs ont découvert tour à tour plusieurs types de roches locales :

- la dolomie (en dalles ou sous forme de pierre de crapaud),
- le grès à roseau (avec un large front de taille dans une carrière abandonnée),
- le gypse (exploité à ciel ouvert dans les « rouges terres » pour fabriquer le plâtre)
- le calcaire à gryphées (qui couronne le sommet de la Côte).

Accompagnant Roger Richard, animateur de la sortie, Pierre Seibert, en fin connaisseur des lieux, a rappelé l’histoire de Saint-jean-lès-Marsal sans occulter le site stratégique (fortifié avant 1914) qui fut le théâtre de sanglants combats en novembre 1944.

Prochain temps fort de l’association : l’assemblée générale des Amis du Saulnois et de son Patrimoine aura lieu le mercredi 4 février à 18H à la salle polyvalente du chef-lieu.

14_12_07_ASP_Cote_St-Jean_geologie

 

Dernière animation-nature estivale

Organisée par le Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine, la sortie au Pré Léo de Vic-sur-Seille a rassemblé une trentaine de naturalistes amateurs autour de Roger Richard, président des Amis du Saulnois et de son Patrimoine et conservateur du pré salé en question.

pré salé

Après une présentation du riche passé historique de la « ville des évêques de Metz » et de son patrimoine architectural remarquable, le groupe s’est rendu au « Pont du Châtry » d’où l’on a pu observer quelques pieds de passe-pierre poussant directement sur les rives de la Seille.

Sur le site du Pré Léo, géré par le Conservatoire, pousse une espèce endémique : Salicornia vicensis (la salicorne de Vic) ne poussant exclusivement qu’en deux lieux bien répertoriés sur le ban de Vic : la Grange Fouquet et le Pré Léo !

A l’entour des sources salées, on a pu également observer le cortège spécifique des plantes halophiles (qui aiment le sel) : Le troscart maritime, la spergulaire marine, l’aster maritime, le jonc de Gérard, la puccinelle distante, l’arroche prostrée … un milieu naturel exceptionnel colonisé par les roseaux et la guimauve officinale !

0_IMG_0595-1200-15000_IMG_0597-1200-1500

La prochaine animation-nature aura lieu le Samedi 4 octobre. Il s’agit d’une sortie essentiellement ornithologique au Pays de la Seille et des étangs avec la participation de Michel Hirtz, ornithologue départemental du Domaine de Lindre (prévoir une tenue en rapport avec la météo et si possible des jumelles). Rendez-vous à 14H à la Porte des Salines Royales de Dieuze.

 

La première sortie de l’année organisée par l’association des « Amis du Saulnois et de son Patrimoine » a conduit les amateurs de nature et d’histoire locale dans les bois de Fresnes et de Grémecey. Roger Richard (naturaliste) et Patrick Dussort (ornithologue) encadraient la sortie.

De nombreuses plantes fleuries ont été observées (nivéole du printemps, pulmonaire officinale, scille à deux feuilles, violette de Reichenbach, renoncules ficaire et tête d’or, cardamine des prés, potentille faux-fraisier, grande primevère …) et plusieurs espèces d’oiseaux ont pu être identifiées notamment à leurs chants (pouillot véloce, grive musicienne, rouge-gorge, merle noir, sitelle torchepot, étourneau sansonnet …).

De nombreux blockhaus ont été visités, le plus imposant étant celui situé à proximité de la source de Blanche-Fontaine aménagée par les Allemands après les combats de 1914 et baptisée par eux « Quelle von Falkenhausen » du nom d’un général prussien qui a combattu en Lorraine dans la 6e Armée du Kronprinz de Bavière avant d’en devenir le chef en 1917.

Après cette sortie sur le terrain, la prochaine animation proposée par les Amis du Saulnois est la conférence de Roger Richard le dimanche 13 avril à Château-Salins (salle St-Jean à 17H) à propos de « la Guerre de 1870 et le Saulnois du temps des Allemands »

Forêt de Gremecey
PHOTO : le groupe devant les vestiges du cimetière militaire allemand de la forêt de Grémecey

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 
Plus d'articles...

CALENDRIER des ANIMATIONS

<< Janvier 2020 >> 
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
28293031  
none